Mes recherches journalistiques se poursuivent surtout avec Médor : www.medor.coop. (*)

Grâce à Médor, comme d’autres journalistes, j’ai pu publier des enquêtes et reportages plus fouillés qui concernent les laissés-pour-compte :

- Dans le n°1, sous le titre « Le King du camping », à propos de la vie hors-la-loi de ceux qui se logent dans d’anciens domaines touristiques :

- Dans le n°4, sous le titre « La voie roumaine », à propos du manque de médecins, d’accès aux soins de santé et d’accès aux études de médecine

 

(*)

Si nous avons créé ce magazine, c’est avant tout pour l’indépendance.

Médor propose une structure médiatique financée de manière transparente et citoyenne (un label Financité en atteste).

Sous forme de Société coopérative à finalité sociale, nous avons la garantie que personne n’a une influence importante sur le contenu ou sur le budget.

Grâce à nos nombreux lecteurs (beaucoup plus nombreux que nous l’avions espéré), nous pouvons proposer du journalisme au long cours qui prend le temps de la vérification (infinie), de la nuance, du détail éclairant, du plaisir d’écrire et de lire…

 

pas de réponses

Laisser un commentaire

Leoncitadormilona |
Incroyables Comestibles Reg... |
EXEMPLE CONCRET de PSYCHOPA... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MIMBANGMISSI
| Desailespourlesgazelles17
| G GANG