Violence policière et misère médiatique,
à l’ombre de la Citadelle

Cette histoire sombre et actuelle illustre les limites
de notre démocratie.
Mais, une obscure clarté, c’est déjà un peu de clarté.

La Ville et le Collectif ont du mal à s'entendre depuis longtemps déjà.

Image issue de https://www.grimont.be/

NAMUR, SON UNIVERS IMPITOYABLE ! Laissez-moi vous raconter une petite histoire vraie, chargée de sang, de violences diverses, de coups très bas, de manipulations, de mystère et d’espoir… Une magnifique illustration des travers de l’âme humaine et des limites de notre démocratie, dans le décor nocturne de la citadelle, au départ d’un vendredi 13.

Le Conseil de déontologie journalistique (CDJ) a publié, début juillet, un avis qui dénonce de graves manquements dans le chef du magazine namurois Confluent. Le patron, Pierre Dulieu, n’avait pas hésité à inventer une interview (de moi) qui n’a jamais eu lieu. Peut-être avait-il été vexé que je refuse de lui vendre une enquête dont je lui avais parlé (au sujet de graves violences entre SDF et police). Peut-être souhaitait-il discréditer mon travail avant que cela gêne l’un de ses proches. Allez savoir. Dans son numéro de janvier dédié au « Défi de la pauvreté », le patron de presse renforçait les rumeurs haineuses et l’intox politicienne au sujet des SDF et, plus particulièrement, du collectif namurois Mendiant.e.s d’Humanité (MdH). En juillet, après enquête minutieuse, le CDJ a donné entièrement raison à ma plainte (avis intégral et résumé sur http://www.lecdj.be/telechargements/CDJ-18-14-B-Moriame-c-P-Dulieu-Confluent-avis-20juin2018.pdf). Mais le mal est fait. Pour le réparer un peu, il s’agit maintenant de faire savoir la vérité (tant que possible) ou, au moins, de démasquer le faux.

Non, les SDF n’étaient pas « tous passablement éméchés » au moment des violences policières qui, d’après mon enquête en cours (dont voici le point de départ : http://bmoriame.unblog.fr/actualisations-2/), ont largement dépassé ce que la Loi permet aux policiers. Non, Ludwig Simon n’est pas le leader ni le porte-parole du Collectif, ni un « trouble-fête » qui lancerait « des imprécations ». Non, il ne refuse pas les aides officielles. Non, il n’était pas « armé » d’un pied-de-biche, même s’il est vrai qu’il en portait un (pour ouvrir un bâtiment inoccupé, suite à un avis d’expulsion de leur squat à Bomel), à moins que quelqu’un tienne la preuve du contraire. Non, a priori, il ne « fanfaronnait » pas devant les sommations de la police.

Une bonne partie de ces énormes « erreurs », Confluent les a mises dans ma bouche, c’est-à-dire en italique, citant trois fois mon nom sur trois colonnes, faisant de moi la seule source d’un article mensonger, détricotant (involontairement ?) ma réputation de journaliste professionnel et rigoureux. Or, je n’ai jamais donné d’interview à ce sujet et je n’ai jamais tenu de propos semblables. Ces mots sont même, pour la plupart, radicalement en contradiction avec ma pensée, mes informations, mes intentions, mon vocabulaire et, surtout, ma recherche exigeante de la vérité. Mais revenons au fond.

Les policiers (venus en nombre) ont tiré une dizaine de balles en caoutchouc au niveau du cœur de Ludwig Simon et dans son dos, à bout portant. Ils l’auraient, selon mes informations, maintenu au sol à plusieurs (au moins trois) et encore frappé presque partout, y compris au visage. Ce serait une bavure énorme dans un État de droits ! J’ai encouragé Confluent et tous les médias locaux à lire les rapports des médecins du CHR et de la Justice. Aucun ne l’a fait ! Pour ma part, j’ai entendu des témoins de différents types (police, SDF, commerçants, passants…), de vilaines rumeurs et des récits concordants. Mais j’estime que mon enquête n’est pas finie. Je la publierai au moment voulu, dans un média de mon choix. N’en déplaise à Confluent ou au bourgmestre (chef de la police !). Sans oublier de vous prévenir si vous le souhaitez.

pas de réponses

Laisser un commentaire

Leoncitadormilona |
Incroyables Comestibles Reg... |
EXEMPLE CONCRET de PSYCHOPA... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MIMBANGMISSI
| Desailespourlesgazelles17
| G GANG